menu
8 novembre 2016
Noemas L'art contemporain comporte de longue date une sorte de hiérarchie: au niveau supérieur on trouve les curateurs et critiques qui définissent la «ligne générale» de développement; ils décident ce qui mérite d'être présenté dans un musée ou à une exposition et déterminent la somme d'argent nécessaire, etc. Ensuite viennent les artistes, dont bon nombre passent beaucoup de temps à leur autoanalyse, et fort peu se soucient du spectateur. Celui-ci, à la recherche des significations inconnues, perd progressivement sa capacité de perception émotionnelle de l'art. En fait, l'art est beau simplement parce qu'il ne peut revêtir une seule forme vraie d’expression.
4 février 2016
Art Stage Singapore 2016 Ce vidéo “doux” est juste une partie de l'exposition intéressante dans un emplacement extraordinaire.
7 décembre 2015
Les illusions Ne craignons pas trop de prêter aux artistes d'autrefois un idéal qu'ils n'eurent jamais.